Le sureau, pour une beauté divine

Partage
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Depuis l’aube des temps, le sureau possède une aura magique très riche dans les pays où il croît. Dès les premiers peuples civilisés, on le consacrait aux plus grandes déesses féminines, suggérant toute la générosité maternelle de cet arbuste.

Après avoir lu les recherches et les écrits sur le sureau, je peux vous confirmer avec certitude qu’il est effectivement d’une générosité immense. John Evelyn, herboriste anglais connu du XVIIe siècle disait : «  Du mal de dents à la peste, en interne ou en externe, le sureau guérit […] tous les maux, soit ceux qui viennent du ventre, du sang ou des reins. » Chaque partie de l’arbre recèle de richesses. On peut utiliser son écorce, ses fleurs et ses fruits, les baies de sureau. L’équipe de ÖL s’est intéressée aux baies parce que ce sont celles-ci qui abondent en polyphénols, petits bijoux de jouvence pour notre peau.

Les polyphénols sont une grande famille dans la catégorie des antioxydants. On pourrait écrire longtemps sur le rôle des antioxydants sur notre santé. Disons brièvement qu’ils sont principalement responsables de neutraliser ou de réduire l’effet des radicaux libres sur notre organisme. Les radicaux libres, ce sont les déséquilibres de notre corps qui accélèrent le vieillissement de nos cellules; le stress, la mauvaise alimentation, l’alcool, le tabac, la pollution, etc. Personne n’y échappe, alors vous comprenez que les antioxydants sont essentiels pour se garder en santé le plus longtemps possible.



Les baies de sureau ont la cote quand on parle de leur concentration en polyphénols. Ils surpassent la majorité des fruits que nous consommons au Québec. Pourquoi les intégrer à nos cosmétiques de la gamme ÖL? Parce que les polyphénols des baies de sureau, particulièrement les quercétines, les antocyanins, les rutines et les catéchines, sont reconnus par la recherche scientifique pour s’adresser aux problèmes de la peau. Ces types d’antioxydants vont mettre toutes leurs énergies à restaurer la peau endommagée en régénérant les cellules. Ils vont aussi donner à la peau l’élasticité dont elle a besoin, ce qui empêchera le vieillissement prématuré, et ralentira le développement des rides. Magique, non? Certaines études démontrent même que les polyphénols agissent comme protecteur de la peau lorsqu’elle est exposée aux rayons ultra-violets du soleil. Allié précieux pour votre prochain voyage dans le Sud!

En plus, les baies de sureau sont une très bonne source de vitamine A et C, elles ont une action anti-inflammatoire, des propriétés anti-virales hyper intéressantes, elles favorisent l’élimination des toxines du corps, et contribuent à la santé du système immunitaire en lui fournissant des prébiotiques. Nous aurions d’ailleurs avantage à inclure ce fruit dans notre alimentation, surtout quand les virus courent autour de nous.



À travers les cosmétiques ÖL, votre peau profite des merveilleux bienfaits du sureau. Le complexe avec l’huile de caméline, l’argousier et le safran vous transportera dans le monde des déesses, là où la peau est satinée et douce, là où votre teint est radieux. Voulez-vous faire le voyage avec nous?

Marie-Ève Lussier, étudiante en herboristerie et naturopathie

Découvrez nos produits ici !

 

 

Recherches sur le sureau :

Schneider, Anny. Arbres et arbustes thérapeutiques. Les connaître, les protéger, les utiliser, Éditions de l’Homme, Québec, 2002, 379 pages.

Photo protection de la peau par les polyphénols naturels : mécanismes anti-inflammatoires, antioxydants et réparateurs de l’ADN. Joi A. Nichols (1) and Santosh K. Katiyar (1,2,3,4),* (1)Department of Dermatology, University of Alabama at Birmingham, Birmingham, AL (2) Clinical Nutrition Research Center, University of Alabama at Birmingham, Birmingham, AL (3) Comprehensive Cancer Center, University of Alabama at Birmingham, Birmingham, AL (4) Birmingham Veterans Administration Medical Center, Birmingham, AL 35294, USA