Glossaire des ingrédients à éviter dans vos cosmétiques

Partage
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les cosmétiques naturels c’est une chose mais, il faut prendre soin d’éviter le  » Green Washing  ». Qu’est-ce que cela veut dire ? Tout simplement que même s’il y a une appellation  »cosmétiques naturels » sur les emballages, il faut toujours restés prudents et vérifier la liste d’ingrédients !

Nous vous avons concocté un petit glossaire pratique, pour vous aider à y voir plus clair ! Évidemment, la liste n’est pas complète car il existe des milliers d’ingrédients nocifs… Nous avons rassemblé les plus communs !  À lire sans modération et/ou à imprimer !

reparez votre peau naturellement

 

GLOSSAIRE (inspiré par davidsuzuki.org)

a-pinène : sensibilisant, nuisible au système immunitaire, en savons à mains et en savons liquides, eau de cologne, crème à raser, déodorants. Liquide vaisselle, assainisseur d’air.

a-Terpineol : très irritant pour les muqueuses, une aspiration dans les poumons peut provoquer une pneumonite, voire un œdème mortel.

Benzaldéhyde : Présent dans les parfums, les eaux de Cologne, les laques pour cheveux, les agents de blanchiment pour la lessive, les déodorants, les détergents, la lotion à la vaseline, la crème à raser, le shampooing, le pain de savon, le détergent à vaisselle.

Alcool benzylique :  Utilisé en parfum, eau de cologne, savon, shampoing, dissolvant pour émail à ongles, assainisseur d’air, agent de blanchiment et détergent à lessive, lotion à la vaseline, déodorant, adoucissant. Considéré comme un irritant important pour les poumons.

BHA et BHT (hydroxyamisole butylé) et (hydroxytolune butylé), sont étroitement apparentés aux antioxydants synthétiques utilisés comme conservateurs dans les rouges à lèvres et les hydratants, ainsi que dans d’autres substances cosmétiques. Ils sont aussi largement utilisés comme conservateurs alimentaires.  L’Agence internationale de recherche sur le cancer a classé le BHA parmi les substances potentiellement cancérogènes pour l’homme. La Commission européenne des perturbateurs endocriniens a défini la BHA comme substance prioritaire de catégorie 1, sur la base de preuves de son interférence avec la fonction hormonale. Le BHT est nocif pour les poissons et la faune.

Disodium EDTA : peut contenir des niveaux dangereux d’oxyde d’éthylène et / ou de dixane, deux toxines puissantes, un sous-produit de fabrication, également utilisé comme agent chélatant, cancérogène.

Hydantoïne DMDM : provoque des irritations, agit comme un conservateur, peut libérer du formaldéhyde et est suspectée d’être cancérigène.

Acétate d’éthyle : stupéfiant, figurant sur la liste des déchets dangereux de l’EPA, irritant pour les yeux et les voies respiratoires, peut causer des maux de tête et la narcose (stupeur), et peut provoquer dessèchement et gerçures.

Formaldéhyde : en raison de sa mauvaise réputation, il est parfois caché sous le nom de DMDM (voir plus haut), méthanol, aldéhyde formique, méthylaldéhyde, oxométhane, oxyméthane, DMDM, diazolidinylurée, imidazolidinylurée, le nom commercial est le formol. Toxique du système immunitaire utilisé comme conservateur, en particulier dans les produits pour les ongles, les colorants capillaires. Relâché il est très toxique par inhalation ou avalé, irritant pour la peau, cancérogène suspecté et lié au cancer.

Petrolatum : C’est une huile minérale en gelée (c’est-à-dire de la vaseline). Il est utilisé comme barrière pour retenir l’humidité dans la peau dans une variété d’hydratants ainsi que dans des produits de soin des cheveux pour faire briller vos cheveux.

Un produit pétrolier, le pétrolatum peut être contaminé par des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). Des études suggèrent que l’exposition aux HAP – y compris le contact avec la peau pendant de longues périodes – est associée au cancer.

Parabens : Les parabens pénètrent facilement dans la peau.  La Commission européenne sur la perturbation du système endocrinien a classé les parabens en tant que substances prioritaires de la catégorie 1, sur la base de preuves de leur interférence avec la fonction hormonale.  Les parabens peuvent imiter l’œstrogène, principale hormone sexuelle féminine. Ils ont été détectés dans les tissus humains du cancer du sein, suggérant une association possible entre les parabènes dans les cosmétiques et le cancer.

CONCLUSION

Observez bien la liste d’ingrédients INCI avant tout achat ! Consultez le www.davidsuzuki.org pour de plus amples informations !

 

Procurez-vous notre sérum, juste ici ! Il est composé uniquement de VRAIS ingrédients naturels non-nocifs !

Pour en connaître davantage sur nos produits

Nos ingrédients actifs : SafranArgousierSureau

Tout savoir sur les bienfaits de l’huile de caméline